Terrains de sport synthétiques: le Sénat exige un rapport

Le 22 novembre 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Les sénateurs ne veulent pas enterrer l'avis de l'Anses
Les sénateurs ne veulent pas enterrer l'avis de l'Anses

Les sénateurs ont adopté, le 21 novembre en séance publique, une proposition de loi obligeant le gouvernement à présenter un rapport sur la prise en compte des recommandations de l’Anses sur l’utilisation de pneumatiques usagés dans les terrains de sport et les aires de jeu.

Dans un avis publié le 18 septembre, l’Agence nationale de sécurité sanitaire a appelé à la prudence. Si les analyses épidémiologiques ne mettent pas en évidence d’augmentation du risque cancérogène, elle recommande d’analyser les polluants contenus et émis par les granulats de pneus recyclés, en particulier pour l’exposition des professionnels.

Les sénateurs ont fait une piqûre de rappel au gouvernement, lui demandant de produire un rapport, au plus tard le 1er janvier 2020, sur les avancées des recherches sur les effets cocktails des produits chimiques sur l’homme et l’environnement.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus