Tepco va construire un sarcophage à Fukushima

Le 28 juin 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les spécialistes de la sûreté nippone y pensaient depuis plusieurs semaines. Ils vont pouvoir passer à l’action. Selon un rapport présenté le 24 juin par Tepco à l’autorité de sureté japonaise (Nisa), l’électricien tokyoïte va élever un sarcophage au-dessus de la première tranche accidentée de la centrale nucléaire de Fukushima Dai-Ichi.
 
Cette structure légère réduira les risques de relâchement dans l’environnement de radio-éléments. Elle permettra aussi d’éviter les infiltrations d’eau de pluie dans les parties contaminées du bâtiment réacteur, dont les murs ont été soufflés par une explosion d’hydrogène le 12 mars dernier.
 
Les premiers travaux de génie civil ont débuté il y a quelques semaines. Des grues télécommandées devraient être mises en œuvre pour réduire les risques d’exposition du personnel ainsi que la durée du chantier.
 
La fin des travaux est prévue pour l’automne.
 
Selon le dossier remis à la Nisa, ce sarcophage est conçu pour résister à des vents de 25 mètres par seconde, une couche de neige de 30 centimètres d’épaisseur et de légers séismes.
 
Il sera aussi ignifugé et doté d’appareils de mesure de la radioactivité, ainsi que de systèmes de filtration de l’air.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus