Tempête Joachim: un cargo s’échoue dans le Morbihan

Le 16 décembre 2011 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La tempête Joachim, qui balaie actuellement l’Europe, a touché la Bretagne dans la nuit du 15 au 16 décembre 2011, avec des rafales de vent allant jusqu’à 140 kilomètres à l’heure.

Un cargo de 109 mètres de long, battant pavillon maltais, s’est échoué sur la plage de Kerminihy, à Erdeven dans le Morbihan. Le TK Bremen, qui transportait du ballast, a provoqué une pollution du rivage. Les 19 membres de l’équipage ont été évacués par hélicoptère.

 
Selon un communiqué du ministère de l’écologie, la fuite d’hydrocarbures a été constatée sur l’une des cuves, formant une nappe d’1 km sur 5 m en direction des côtes.
 
Selon la préfecture du Morbihan, des barrages flottants sont déployés pour tenter de contenir la pollution. Une opération de pompage doit par ailleurs vider le navire de ses 180 tonnes de fuel et 40 tonnes de gazole.
 
Le service départemental d’incendie et de secours mobilise par ailleurs 20 sapeurs-pompiers sur le site. Un renfort de 30 sapeurs-pompiers est attendu rapidement ainsi que 2 sections de sécurité civile.
 
La ministre de l’écologie Nathalie Kosciusko-Morizet s’est rendue sur place aujourd’hui 16 décembre pour assister au colmatage et à la dépollution.
 
Des militants écologistes, dont la conseillère régionale Janick Moriceau, en charge de la commission Mer et littoral dans l'équipe d'Eva Joly, ont souligné que ce naufrage se situait au cœur d'une zone environnementale sensible, jouxtant des zones de frayères côté mer et des zones conchylicoles côté Ria d'Etel. Ils ont rappelé «la nécessité de renforcer le dispositif de sécurité en mer et de disposer de moyens d'intervention adaptés et suffisants en mer et sur le littoral».
 
Les ostréiculteurs locaux ont exprimé leur colère, tout en assurant que la production avait été épargnée par la hauteur d'eau et par les barrages flottants mis en place.
 
La candidate Eva Joly a déclaré, dans un communiqué, que de nombreuses questions restaient en suspens: que faisait ce cargo au large de l'île de Groix en pleine tempête? A qui appartient la cargaison transportée sous pavillon de complaisance?
 
L’enquête judiciaire ouverte par le parquet de Brest déterminera notamment s’il était opportun pour le bateau d’appareiller le 15 décembre depuis le port de Lorient malgré le déclenchement de l’alerte orange. Aucune explication n’a pour l’heure été donnée par la société maltaise Blue Atlantic Shipping, propriétaire du cargo, ni par son gestionnaire Adriyatik Gemi, basé à Istanbul.  
 
Le passage de la tempête Joachim a également provoqué des chutes d'arbres, coupé des routes, perturbé le trafic ferroviaire, routier et aérien. Des rivières en crue ont entraîné quelques interventions des pompiers. 9 départements restent en alerte orange.
 
A titre préventif, EDF avait déclenché son plan d’urgence interne à la centrale nucléaire du Blayais (Gironde) aujourd’hui à 6h25 mais l’a levé à 13h.
 
Enfin, 319.000 foyers étaient toujours privés d'électricité dans plusieurs départements français. Dans un communiqué, le ministère de l’énergie a indiqué que la tempête se déplaçait lentement vers l’est et que de nouvelles coupures étaient à prévoir. Venue de Grande-Bretagne, la tempête se dirige vers l’Allemagne et la Suisse.
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus