Téléphonie mobile: l’étude Interphone dans les tuyaux

Le 23 avril 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les résultats très attendus de l’étude Interphone sur l’évaluation du lien entre usage du téléphone portable et tumeurs du cerveau devraient être publiés dans les prochains mois, selon une information AFP du 21 avril.
«Un article devrait être soumis d'ici quelques semaines à une revue scientifique. Après (…) cela peut être rapide, deux mois ou un peu plus», a indiqué Elisabeth Cardis, coordonnatrice des travaux pour le Centre international de recherche sur le cancer (Circ). L’étude a été lancée en 2000 dans 13 pays (Allemagne, Australie, Canada, Danemark, Finlande, France, Israël, Italie, Japon, Norvège, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni et Suède). Des résultats partiels, notamment l’étude française (1), ont déjà été rendus publics mais la publication des conclusions globales, attendues depuis 2007, a été reportée à plusieurs reprises en raison de divergences entre chercheurs. «Nous avons eu des discussions, et des analyses supplémentaires ont été faites depuis deux ans pour essayer de clarifier l'impact des différents biais possibles, qui compliquent l'interprétation des résultats», a indiqué la scientifique qui a toutefois refusé de communiquer sur le contenu des conclusions.

(1) Dans le JDLE «Portable: l’étude française d’Interphone est parue»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus