Tel Aviv donne son feu vert à une 2e ligne de TGV

Le 08 octobre 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Israël entend se doter de 2 lignes à grande vitesse.
Israël entend se doter de 2 lignes à grande vitesse.
DR

Un an après en avoir voté le principe, le conseil des ministres israélien a publié, dimanche 6 octobre, le trajet d’une nouvelle ligne de train à grande vitesse, entre Tel Aviv et la ville balnéaire d’Eilat. Long de 350 kilomètres, le trajet se ferait à la vitesse moyenne de 250 km/h, a indiqué le gouvernement. En vitesse de croisière, ce TGV, prévu pour le début de la prochaine décennie, pourrait transporter 5 millions de voyageurs par an. Encore flou, le projet suscite déjà bien des critiques.

 

Relayé par plusieurs associations naturalistes, Amir Peretz, le ministre de l’environnement a voté contre, craignant les dommages liés à la construction, dans le désert du Néguev et le golfe d’Eilat. Des ONG indiquent que le tracé traverse des réserves naturelles sur 37 km. Des experts dénoncent aussi le fait que le projet actuel ne prévoit aucune liaison avec les ports d’Ashdod et d’Eilat.

 

La question du financement n’est pas non plus réglée. L’administration Netanyahu s’est refusée à révéler le montant du devis qui, selon la presse israélienne, pourrait atteindre 30 milliards de shekels (6,2 milliards d’euros). Deux visions s’opposent: un appel d’offres international classique ou un accord interétatique global. Le Japon, la Chine et la France seraient intéressés. Le ministre israélien des transports semble, lui, être favorable à un accord avec des industriels chinois.

 

Une première ligne à grande vitesse est en cours de construction. Elle doit relier Tel Aviv à Jérusalem à partir de 2017.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus