TCSP: l'Etat tient ses engagements à Bordeaux

Le 10 novembre 2004 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
pieces monnaie2
pieces monnaie2

L'Etat débloquera une enveloppe de 20 millions d'euros en 2005 afin de participer au financement du prolongement du tramway de Bordeaux. Un premier pas du gouvernement pour honorer ses engagements financiers envers les communautés urbaines pour aider à la construction des TCSP.

La Communauté urbaine de Bordeaux (CUB) a annoncé hier que l'Etat allait débloquer 20 millions d'euros pour le financement des transports collectifs en site propre (TCSP) de l'agglomération. Le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a confirmé sa décision par courrier à Alain Juppé, le président de la CUB. Cette enveloppe financière est attribuée pour 2005, mais le gouvernement ne s'est pas avancé davantage sur le montant total de 106 millions d'euros promis au départ pour aider à la construction de la deuxième phase du tramway. Dans les couloirs de la CUB, on considère ce geste comme un signe encourageant.

L'Etat est revenu courant octobre sur la décision de financer les TCSP, notamment ceux sur lesquels il s'était engagé dans un premier temps. Les élus des communautés urbaines ont âprement bataillé, arguant que l'Etat ne tenait pas les promesses financières faites à hauteur de près de 470 millions d'euros dans neuf communautés urbaines. Jean-Pierre Raffarin a fait marche arrière, l'Etat tiendra seulement les engagements pris, mais les élus ne savent pas encore dans quelles proportions. A Bordeaux, personne ne sait si les 106 millions d'euros promis seront occtroyés.

La CUB a réservé deux enveloppes pour des emprunts à taux bonifiés, l'une de 60 millions d'euros à la Caisse des dépôts et des consignations (CDC) et une autre de 100 millions d'euros chez Dexia. La direction financière de la communauté en posant cette option est libre d'emprunter moins. La poursuite de la construction du tramway devrait coûter 530 millions d'euros et permettre le prolongement, de 25 kilomètres, des trois lignes existantes vers la banlieue. A terme, en 2007, le réseau devrait atteindre 43,7 kilomètres.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus