Taxe carbone: couac gouvernemental autour du «chèque vert»

Le 08 juillet 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Dans un entretien publié le 6 juillet dans Le Figaro Economie, le ministre du budget, Eric Woerth, s'oppose à l’idée de son collègue de l’environnement, Jean-Louis Borloo, de la création d’un «chèque vert» qui redistribuerait aux ménages et aux entreprises l’intégralité des bénéfices de la taxe carbone, -idée lancée par la Fondation Nicolas Hulot.

Sans attendre les conclusions de la conférence sur la contribution Climat-énergie (1) qui devraient être publiées le 9 juillet par Michel Rocard, Jean-Louis Borloo avait évoqué cette idée, dans le Journal du dimanche du 5 juillet

«Pour ma part, je ne suis pas favorable à la distribution de nouveaux chèques, verts ou pas: voilà 30 ans que l'Etat fait des chèques», a déclaré le ministre du budget. «Faut-il redistribuer le produit de la taxe carbone ? C'est une autre question», a-t-il ajouté, rappelant que «rien n’est encore arbitré».

Eric Woerth a indiqué qu’une version simple de la taxe portant sur la consommation des énergies fossiles pourrait être lancée dès 2010, puis élargie à d’autres produits en 2011 ou 2012, si possible dans un cadre international.

(1) Dans le JDLE «La taxe carbone, un exercice d’équilibriste»