Taxe carbone: «accord de principe», mais le flou demeure

Le 10 juillet 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
A l’issue d’une table ronde à huis clos sur la contribution climat-énergie (CCE), le président de la conférence sur la CCE, Michel Rocard a annoncé jeudi 9 juillet qu’un «accord de principe» avait été trouvé, selon l’AFP.

«Il y a un consensus, mais il y a des conditions d'acceptabilité et des conditions d'efficacité qui ne sont pas simples à remplir», a déclaré l’ancien Premier ministre socialiste désigné par Nicolas Sarkozy. Cette table ronde venait clore les deux journées de conférence de consensus des 2 et 3 juillet dernier (1). Un rapport sera remis dans les jours qui viennent par Michel Rocard au gouvernement, qui tranchera.

Les points de divergence restent nombreux y compris au sein de la majorité, notamment sur le mode de redistribution du produit de la taxe. Le ministre chargé de l’environnement Jean-Louis Borloo s’était prononcé samedi dernier en faveur d’un «chèque vert», avant d’être contredit par le ministre en charge du Budget Eric Woerth (2).

(1) Dans le JDLE «La taxe carbone, un exercice d'équilibriste»
(2) Dans le JDLE «Taxe carbone: couac gouvernemental autour du ‘chèque vert’»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus