Syndrome du bâtiment malsain: importance du sexe

Le 11 juillet 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un article scientifique, des chercheurs norvégiens montrent que les femmes présentent plus souvent que les hommes des symptômes liés au syndrome du bâtiment (1). Les chercheurs ont étudié une population de 173 personnes dans 4 bâtiments universitaires. Celles-ci ont répondu à un questionnaire, et donné un échantillon sanguin. Parallèlement, une évaluation objective de l'environnement a été établie avec l'enregistrement de la température, de la vitesse de l'air, de l'humidité relative, du taux de CO2 et des particules PM-10. Les femmes se sont davantage plaintes de problèmes physiques que les hommes, mais pas de facteurs psychosociaux. Pour les hommes, les symptômes et les plaintes étaient davantage liés à la vitesse de l'air et à l'humidité. Les résultats sont parus dans le numéro de juin de la revue Journal of occupational and environmental medicine.



(1) Ensemble de symptômes dont souffrent des travailleurs situés dans un même bureau et dont l'origine est encore controversée


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus