Sydney se prépare pour le dessalement

Le 19 janvier 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon un article de The Australian, le gouvernement de l'Etat du New South Wales s'est engagé à construire une usine de dessalement à Sydney si le pourcentage de remplissage des réservoirs d'eau qui alimentent la ville atteint 30%. Le 18 janvier, il était de 35%.

Une feuille de route, «desalination blueprint design», a déjà été produite, qui prévoit la construction de l'usine en l'espace de 26 mois. Le gouvernement a préféré cette solution à celle d'un système de recyclage des eaux usées pompées dans les réservoirs qui utiliserait environ 60% d'énergie de moins qu'une usine de dessalement. Selon lui, le coût lié au réseau de canalisations nécessaire au transport de l'eau recyclée, soit 2 milliards d'euros, serait nettement supérieur à celui de l'usine de dessalement. Sydney water, la société publique qui gère l'eau de Sydney, avait avancé un coût 70% supérieur. Un chiffre que dément la société rivale, Sydney services, qui accuse Sydney water d'avoir gonflé le prix du recyclage. Le gouvernement a déjà lancé un appel d'offres, ainsi qu'une campagne de publicité visant à promouvoir la technologie du dessalement.

Dans l'Etat du Victoria, le ministre de l'eau John Thwaites a annoncé le 16 janvier qu'une étude de faisabilité concernant la construction d'une usine de dessalement d'environ 600 millions d'euros était en cours. Il avait pourtant annoncé avoir abandonné l'idée du dessalement, qui apparaissait trop coûteux et consommateur d'énergie.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus