Surmortalité des moules de l’Atlantique: l’hypothèse «leucémie» s’affirme

Le vendredi 23 novembre 2018 à 18h 10 par Romain Loury
Péril sur la mytiliculture atlantique
Péril sur la mytiliculture atlantique

Survenus pour la première fois en 2014, les épisodes de surmortalité des moules sur la façade atlantique française se poursuivent. Parmi les causes possibles, une maladie émergente: la néoplasie hémocytaire, hypothèse confortée par de nouveaux travaux.

 

Extrait : Apparue dans les années 1970 sur le littoral atlantique nord-américain, la néoplasie hémocytaire (dite également «néoplasie disséminée») pourrait bien être arrivée en France. Equivalente de la leucémie humaine, elle se...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus