- 

Suisse: des routes peu bruyantes

Le 15 juin 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage suisse (Ofefp) vient de publier son rapport annuel sur les revêtements peu bruyants à l'intérieur des localités. En 2003, 10 types de revêtement avaient été définis comme peu bruyants. Grâce à la participation des cantons, ils ont été testés depuis 2004 sur une vingtaine de tronçons expérimentaux ou déjà construits de 90 à 550 mètres. Les revêtements drainants bi-couches ont eu les résultats les plus intéressants avec une diminution du bruit de 7 décibels en dessous de la valeur de référence (revêtement acoustiquement neutre). Les revêtements à grain fin SPA et MR avec un calibre de grain de 4 millimètres apparaissent aussi satisfaisants (-4 à –5 dB). En revanche, les SPA et MR dont le calibre de grain est de 8 mm sont moins performants (-1dB). Des résultats qui réjouissent l'Ofefp: «Le gain acoustique ainsi atteint est largement supérieur à celui obtenu en réduisant le trafic de moitié», note le rapport.
L'aspect financier pourrait freiner les communes dans l’adoption de ces nouveaux revêtements. D'abord, la durée de vie d'un revêtement peu bruyant est inférieure de 75 à 80% à celle d'un SMA. De plus, les surcoûts liés notamment au manque de savoir-faire des entreprises représentent 20 à 40% de plus. Toutefois, «en comparaison d'autres mesures de réduction de bruit (fenêtres antibruit, mesures de régulation du trafic) et pour une réduction du bruit équivalente, les revêtements peu bruyants demeurent particulièrement avantageux.» Quant à l'impact écologique, il reste selon les conclusions du rapport «incertain».


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus