Suisse: au moins 5% de carburant vert

Le 10 octobre 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Chambre des députés suisse a approuvé une aide aux biocarburants sous la forme d’une exonération de taxe.

Le bioéthanol importé par exemple est aujourd'hui taxé en Suisse à hauteur de 72 centimes de franc suisse (FS) par litre. Le manque à gagner (80 millions de FS par an aujourd'hui puis 250 millions dans quatre ans) sera compensé par une hausse de la taxe sur l'essence traditionnelle d'1 à 2 centimes, puis 6 centimes. En outre, la loi devrait fixer une quote-part d'importation bio défiscalisée afin de soutenir la production helvétique de biocarburants.

Le plafond sera de 150 millions de litres puis 10 millions de litres supplémentaires par an. La Suisse compte produire 0,5% des 7 milliards de litres de carburant consommés chaque année dans le pays. Le texte doit être également examiné par le Conseil des Etats, représentant les cantons. Il pourrait y subir quelques modifications substantielles, comme justement le plafonnement des importations qui pourrait être remplacé par la création de labels en fonction du bilan écologique de chaque produit, et qui favoriserait la production endogène.

Anne-Catherine Menétrey (Vert), citée par le quotidien Le Temps, prévient en effet: «Il ne faut pas croire qu'un plein à l'essence propre permet de rouler la conscience tranquille. Il faut encore savoir quel biocarburant on utilise». Les écologistes ne sont pas favorables, par exemple, à l'utilisation du bioéthanol brésilien dont la production à partir de canne à sucre serait responsable de la déforestation amazonienne. Le Conseil national a donc adopté le principe d'une exonération en fonction de l'impact du carburant sur l'environnement et de sa compétitivité par rapport à l'essence classique.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus