Suez: les élus s’inquiètent du sort du pôle environnement

Le 06 septembre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les maires de France se disent inquiets du devenir des pôles eau et propreté du groupe Suez qui a annoncé, dimanche 2 septembre, sa fusion avec GDF. Celle-ci va s'accompagner de la distribution de 65% du capital du pôle environnement de Suez à ses actionnaires.

L'Association des petites villes de France (APVF) a fait part, dans un communiqué du 3 septembre, «de son inquiétude quant au maintien de l'intégrité du pôle environnement de Suez», ajoutant: «Les décisions d'investissement public prises dans le domaine de l'environnement engagent les collectivités locales pour plusieurs décennies. Ce rythme long spécifique à la dépense publique locale ne doit en aucun être soumis à la dictature du court terme et de la rentabilité immédiate». L'APVF est présidée par le socialiste Martin Malvy.

Quant à l'Association des maires de France, présidée par l'UMP Jacques Pélissard, elle s'est dite «ouverte aux évolutions» tout en précisant dans un communiqué du 4 septembre: «Quelles que soient les orientations futures de ce nouveau pôle, il convient que ses conditions de cession, d'organisation ou de gestion, garantissent aux communes la même liberté de choix, la même qualité de service, la même relation de proximité.»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus