Suez confirme son intérêt pour l’EPR

Le 16 mai 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
A l’occasion de l’assemblée générale d’Electrabel, jeudi, Gérard Mestrallet a confirmé l’intérêt que Suez portait à l’EPR français. «L'EPR permettra une meilleure disponibilité et une plus grande flexibilité de l'outil nucléaire. Autant d'atouts qui nous ont amenés à analyser ce projet. Il s'agirait bien évidemment d'un investissement important, nous engageant sur le long terme. Seules des entreprises solides et saines -comme Electrabel- peuvent prendre le risque de ce type d'investissement dans un contexte libéralisé. Il présente néanmoins un atout supplémentaire vis-à-vis du marché: il nous permettrait d'offrir aux clients industriels une visibilité longue sur le prix de l'électricité, qui est - il faut le souligner. [...] En nous engageant dans l'EPR, nous pourrions à notre tour être sûrs d'une partie de nos approvisionnements de long terme et ainsi répondre encore mieux aux attentes de ces clients. Bien sûr nous respectons les choix souverains de la Belgique et des autres Etats qui ont décidé de ne plus recourir au nucléaire. Nous recherchons donc à participer à la construction de capacités nucléaires supplémentaires dans les pays qui en auront pris la décision, c'est-à-dire, aujourd'hui la France», a longuement expliqué le président du conseil d’administration d’Electrabel.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus