Suez à fond dans le compost

Le 04 février 2019
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Un million de tonnes de composts pourraient être produites chaque année.
Un million de tonnes de composts pourraient être produites chaque année.

Le groupe Suez va entrer au capital du fabricant de fertilisants et engrais organiques Terrial, filiale du groupe Avril, afin de créer un acteur important du marché des amendements organiques en France.

 

Dans le cadre de cette alliance, Suez détiendra 32% du capital de Terrial et y apportera ses activités de composts, avec une option pour monter à 50% ultérieurement, détaillent les deux groupes dans un communiqué.

vigne et maraichage

La coentreprise, qui sera opérationnelle «dès le premier semestre 2019», veut commercialiser des fertilisants pour l'agriculture, biologique ou non, et notamment la vigne et le maraichage. Son objectif est d'atteindre 1 million de tonnes de fertilisants organiques écoulés à France par Terrial d'ici 5 ans.

moins d'intrants chimiques

«Ce partenariat répond au défi croissant de production et d'exploitation durables des ressources alimentaires, limitant les entrants chimiques et artificiels», grâce à la valorisation des déchets organiques, segment sur lequel Suez est déjà très présent.

Le groupe de gestion de l'eau et des déchets fournira notamment des matières organiques issues de ses usines de compostage.

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus