Stress: la liste des entreprises «mauvaises élèves» est retirée

Le 22 février 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Moins de 24 heures après leur mise en ligne, les listes rouge et orange des entreprises n’ayant pas encore signé d’accord sur le stress au travail ont été retirées à leur demande du site internet du ministère du travail vendredi 19 février. La liste verte est en revanche toujours en ligne.

Le ministère a publié jeudi dernier les listes d’entreprises qui ont signé ou non l’accord interprofessionnel sur le stress (1) conformément au plan d’urgence lancé en octobre dernier (2) suite à la vague de suicides chez France Telecom. Le site du gouvernement a été consulté de façon importante, avec 1,2 million de pages vues jeudi, selon l’AFP.

«A l’issue de la première classification, de nombreuses entreprises classées en rouge (absence de réponse) ou en orange (plan d’action ou projet d’accord en cours mais non finalisé) ont fait part au ministère du travail de leurs intentions d’engager ou de poursuivre des démarches en matière de lutte contre le stress», indique le gouvernement sur son site internet. «Nous nous employons à préparer une nouvelle photographie de la situation des entreprises.»

De nombreuses entreprises de la liste rouge, relayées par le Medef, ont contactées jeudi le ministère en faisant valoir que leur absence de réponse correspondait à un oubli ou une négligence. «Des dizaines d’entre elles ont vocation à être sur la liste verte, a précisé le service de communication du cabinet de Xavier Darcos, à l’instar de Labeyrie, désormais reclassée.» Mais les listes suspendues ne devraient être mises à jour que «d’ici un mois et demi», le temps pour certaines d’engager des négociations et de passer ainsi du rouge trop visible à l’orange plus discret…

(1) Dans le JDLE «Stress: seules 20% des grandes entreprises ‘bonnes élèves’»
(2) Dans le JDLE «Stress au travail: le coup d’accélérateur du ministère»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus