Strasbourg transforme ses eaux usées en biométhane

Le 03 septembre 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Biovalsan devrait démarrer à la mi-2015
Biovalsan devrait démarrer à la mi-2015

Du biométhane issu d’une station d’épuration des eaux usées va être injecté dans le réseau de GrDF. Cette première initiative en France se déroulera à Strasbourg en 2015.

 

L’usine de traitement du biogaz avant son injection, dont la première pierre a été posée le 2 septembre, est exploitée par la Lyonnaise des eaux et Degrémont. Elle devra produire, à partir de mi-2015, environ 1,6 million de mètres cubes de biométhane par an. De quoi assurer les besoins en gaz de 5.000 logements à basse consommation.

 

Ce projet Biovalsan, financé à hauteur de 2 millions d’euros par la Commission européenne, a été permis par la publication, en juin, d’un nouveau dispositif réglementaire, s’accompagnant d’un tarif d’achat préférentiel.

 

Le ministère de l’écologie estime que 60 stations d’épuration pourraient être équipées d’ici 2020. Ce qui porterait la production annuelle de biométhane de ce secteur à 500 gigawattheures, pouvant couvrir la consommation de 40.000 ménages en un an.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus