Stockholm taxe désormais le CO2 aérien

Le 06 avril 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le montant de la taxe varie en fonction de la durée du vol.
Le montant de la taxe varie en fonction de la durée du vol.
DR

 

Depuis le 1er avril, les passagers prenant l’avion en Suède doivent s’acquitter d’une taxe carbone.

 

En Suède, cela va coûter plus cher de s’envoyer en l’air. Depuis le 1er avril, les passagers s’embarquant depuis une aérogare suédoise s’acquittent d’une taxe carbone. Selon leur destination, les voyageurs voient le prix de leur billet majoré de 6 à 39 euros.

Nombreuses exemptions

Mais, comme souvent en matière fiscale, les exemptions sont légion. Les membres d’équipage, les passagers en transit et les enfants de moins de deux ans sont exemptés du paiement de la taxe carbone aérienne, dont le principe a été acté dès 2016.

Les Suédois sont d'accord

Selon un sondage publié le 25 mars par le Dagens Nyheter, 53% des Suédois sont favorables à cette nouvelle taxation des émissions de CO2. Et en la matière, le royaume scandinave fait figure de précurseur.

Copenhague a fiscalisé les rejets carbonés dès 1991. A l’époque, il en coûtait 27 € environ pour émettre une tonne de gaz carbonique. Aujourd’hui, c’est plus de 4 fois plus. En 2016, la taxe a rapporté 2,44 Md€, soit 27% du montant des taxes environnementales.



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus