Stockholm inaugure son péage urbain

Le 03 janvier 2006 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Depuis mardi matin, toute personne qui souhaite entrer dans la capitale suédoise entre 06h30 et 18H30 doit s’acquitter d’une « taxe d’embouteillage » de 10 à 20 couronnes (entre 1 et 3 euros) à chaque entrée ou sortie du centre-ville, avec un maximum de 60 SEK (6,4 euros) par jour. Seuls les taxis, motos, voitures « propres » et touristes sont exemptés de cette mesure. En adoptant ce système de taxe, la direction des routes (Vägverket) et la municipalité de Stockholm se sont fixé comme objectif de réduire de 10 à 15% le trafic automobile, soit 45 000 voitures en moins aux heures de pointe. Pour autant, ce choix est loin de faire l’unanimité. Selon un sondage publié le 30 décembre par le quotidien Svenka Dagbladet, 69% des 1.031 personnes interrogées y sont opposées, contre seulement 23% qui la soutiennent. De quoi semer le doute sur l’issue du référendum qui devra décider en juin du maintien ou non du péage. Affichant un coût pour l’Etat de 405 millions d'euros, le projet souffre d’ores et déjà d’un retard de 6 mois en raison de la contestation juridique de l'attribution du marché au groupe informatique américain IBM.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus