Stocker autrement les déchets de mercure

Le 10 juin 2011 par Sonja van Renssen
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Commission a proposé d’amender la directive sur la mise en décharge pour réglementer le stockage temporaire des déchets de mercure. Ces propositions sont une réponse à la directive de 2008 (entrée en vigueur le 15 mars 2011) interdisant l’exportation du mercure et requérant un stockage sûr.
 
Selon la Commission, le mercure doit être stocké séparément des autres déchets dans des containers imperméables et spécialement certifiés. Il ne doit pas contenir d’impuretés qui pourraient corroder le carbone ou l’acier. Les sites de stockage doivent avoir des barrières et des sols couverts avec des enduits résistants au mercure.

 

Les règles s’appliqueraient à tous les déchets de mercure stockés pour un à cinq ans. La Commission propose qu’on étudie le comportement à long terme des déchets de mercure sous terre avant de proposer des conditions pour le stockage permanent. 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus