Stocamine: l’Etat persiste et signe

Le 21 janvier 2019 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Plus de 40.000 tonnes de déchets industriels dangereux vont rester confinées dans le sous-sol alsacien.
Plus de 40.000 tonnes de déchets industriels dangereux vont rester confinées dans le sous-sol alsacien.
DR

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus