Stocamine: début du procès en appel sur les déchets ultimes

Le 29 janvier 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le procès de la société Stocamine et de l'ex-directeur du centre de stockage de déchets ultimes, s'est ouvert mercredi 28 janvier devant la cour d'appel de Colmar.

L’incendie survenu en 2002 dans le centre de stockage de Wittelsheim (Haut-Rhin) avait duré plus de deux mois et exposé une centaine de salariés à des fumées toxiques, sans protection particulière. Certains souffrent toujours aujourd’hui de maladies respiratoires ou d'affections cutanées, selon l’AFP.

Stocamine et son ancien directeur, Patrice Dadaux, contestent le jugement de première instance qui les avait condamnés, le 28 janvier 2008, respectivement à 50.000 euros d'amende pour violation de l'arrêté préfectoral qui déterminait quels déchets pouvaient être stockés, et à 4 mois de prison avec sursis pour avoir ordonné l’enfouissement des sacs «suspects» dans des galeries des mines de potasse d’Alsace. Ils avaient en revanche été relaxés de la responsabilité de la gestion de l'incendie (1).

Stocamine, ouvert en février 1999, stockait à l'époque environ 45.000 tonnes de déchets ultimes.

(1) Dans le JDLE «Stocamine: la société et l’ex-directeur condamnés»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus