Steaks hachés de la cantine : enfin des preuves!

Le 26 octobre 2011 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a trouvé un taux élevé de non-conformité nutritionnelle dans les steaks hachés de la restauration collective, a annoncé vendredi 21 octobre le secrétariat d’Etat à la consommation dans un communiqué.
 
Révélée par Europe 1, l’enquête menée par la DGCCRF permet de comprendre pourquoi les steaks hachés servis en collectivité sont souvent médiocres: tout simplement parce que leur qualité nutritionnelle n’est pas toujours au rendez-vous. Elle serait même rarement en conformité avec les cahiers des charges.
 
Sur les 35 prélèvements effectués dans 33 établissements, la DGCCRF a découvert 12 non-conformités sur le taux de matières grasses, 23 sur les protéines et le collagène (majeure partie des ligaments et des tendons).
Quatre opérateurs, ceux dont les dépassements sont «les plus fragrants», font l’objet de «procédures contentieuses», ajoute la direction, dont l’enquête se poursuit auprès d’autres établissements.
 
Cette annonce intervient un mois après la publication d’un décret visant à renforcer la qualité nutritionnelle des repas dans la restauration scolaire (voir le JDLE http://www.journaldelenvironnement.net/article/cantines-scolaires-adieu-la-malbouffe,25282). Une «initiative prise par [le ministre de l’éducation nationale] Luc Chatel» [1], saluée par le secrétaire d’Etat à la consommation, Frédéric Lefebvre, dans son communiqué. Comme une manière de lui souhaiter bonne chance…
 
[1] Parmi d’autres ministres, comme celui chargé de l’alimentation, Bruno Le Maire, et celui chargé de la santé, Xavier Bertrand.
 


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus