Statoil se lance dans l’éolien flottant

Le 03 novembre 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le prototype d'éolienne flottante Hywind.
Le prototype d'éolienne flottante Hywind.
Statoil

Collectionneur de premières mondiales en mer, le pétrogazier continue sa course technologique en tête. Ce mardi 3 novembre, la compagnie publique norvégienne a annoncé le lancement prochain de la construction de la première ferme éolienne marine flottante.

Statoil entend implanter, à 25 kilomètres au large de Peterhead (Ecosse), 5 turbines flottantes de 6 mégawatts unitaire. Conçues par Statoil et testées en mer du Nord, ces machines, baptisées Hywind, sont constituées d’une éolienne installée sur un ballast en acier de 7 mètres de diamètre et de 100 m de long. Le tout est ancré au fond marin par trois câbles. Statoil indique avoir investi 400 millions de couronnes (43 millions d’euros) dans la réalisation, le raccordement électrique et les essais du prototype.

Pour sa ferme pilote écossaise (la première du monde!), le pétrogazier norvégien va investir 2 Mdkr (213 M€). Selon le Carbon Trust, le coût de production d’une ferme commerciale de Hywind pourrait avoisiner les 140 € le mégawattheure: nettement moins cher que l’éolien offshore posé.

Statoil est la première compagnie au monde à stocker, dans une couche géologique profonde de la mer du Nord, le CO2 produit par l'une de ses plates-formes de production de gaz naturel.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus