Stations de ski: un bilan Carbone pas tout blanc

Le 26 janvier 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Présentés le 13 janvier au Sénat, les premiers bilans Carbone de 10 stations de montagne françaises montrent le poids prépondérant du transport et de l’habitat dans leurs émissions de gaz à effet de serre (GES).

Ces bilans, menés par l’Association nationale des maires des stations de montagne (ANMSM) en partenariat avec l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et l’association Mountain Riders, s'inscrivent dans le cadre de la Charte nationale en faveur du développement durable lancée en 2007 et qui réunit plus de la moitié des stations françaises.

Les émissions consolidées de GES des 10 stations sont estimées à près de 800.000 tonnes équivalent CO2. Les activités liées à la pratique du ski (remontées mécaniques, dameuses, neige de culture) ne représentent que 2% des émissions de GES. En revanche, le transport et l’efficacité énergétique des bâtiments (résidentiels et hébergements touristiques) -respectivement 57% et 27%- sont les leviers d’action prioritaires. L'ANMSM mettra à disposition de ses adhérents un outil de diagnostic Carbone en ligne, ainsi qu'un chargé de mission Développement durable afin d’accompagner les stations dans une démarche d’amélioration continue, précise le communiqué de l’Ademe.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus