Stabilité du nombre d’incidents en radiothérapie en France

Le 21 août 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Plus de 500 incidents bénins sont recensés, chaque année, en France.
Plus de 500 incidents bénins sont recensés, chaque année, en France.
AIEA

On l’oublie trop souvent. Les incidents «nucléaires » ne concernent pas seulement les professionnels ou les riverains des centrales, mais aussi les patients des médecins.

Chaque année, radiologues, dentistes ou hôpitaux déclarent à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) plusieurs centaines d’«événements significatifs de radioprotection en radiothérapie» (ESR).

169 événements recensés en trois mois

Il y a quelques jours, le gendarme du nucléaire français a rendu public le bilan du second semestre de la radioprotection médicale. Entre le 1er avril et le 30 juin 2013, 33 ESR ont été classés au niveau 1 et 136 au niveau 0 de l’échelle ASN-SFRO, qui en compte 6. «Ces chiffres sont stables par rapport à 2012», indique-t-on à l’ASN. Le niveau 1 désigne un événement pour lequel aucun effet sanitaire n’est attendu. Le niveau 0 classe les incidents sans conséquence dosimétrique.

Erreurs d'humains

Parmi les incidents de niveau 1, 31 ont eu lieu lors de radiothérapie externe et 2 lors d’un traitement de curiethérapie. Plus de 60% des événements sont imputables à un mauvais positionnement du patient ayant entraîné l’exposition d’une zone non prévue. Parmi les autres causes, citons le déplacement du dispositif de traitement pendant le sommeil du patient ou des erreurs de dose de rayonnements. Le personnel soignant se trompe aussi parfois de patients (2 cas) ou commet des erreurs lors de la mise en place des instruments de radiothérapie. Pour réduire le risque de surdose de radiation, l’ASN recommande notamment de formaliser la désignation des zones du corps des patients à irradier, de renforcer la surveillance du dispositif de traitement et du patient traité en curiethérapie.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus