Stabiliser le réchauffement nécessite de taxer lourdement les émissions de CO2

Le lundi 29 mai 2017 à 18h 36 par Valéry Laramée de Tannenberg
Pour le prix Nobel Joseph Stiglitz, il faut lourdement taxer le CO2 pour espérer le voir décroître.
Pour le prix Nobel Joseph Stiglitz, il faut lourdement taxer le CO2 pour espérer le voir décroître.
DR

La stabilisation du réchauffement aux niveaux fixés par l’Accord de Paris impose de taxer lourdement et rapidement les émissions de gaz carbonique, estime la commission Stiglitz-Stern.

Extrait :   Frapper vite et fort. Telle est la philosophie des rédacteurs du rapport de la Commission de haut niveau sur les prix du carbone, publié ce lundi 29 mai. Constituée en 2016, lors de la COP 22 à Marrakech, par la Coalition...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus