ST131, une redoutable souche E. coli

Le 09 avril 2014 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ST131, l'E. coli de tous les dangers
ST131, l'E. coli de tous les dangers
DR

Des chercheurs britanniques et australiens décrivent dans les Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) une souche d’Escherichia coli extra-intestinale particulièrement dangereuse, résistant à quasiment tous les antibiotiques.

 

Nom de code, ST131: cette E. coli extra-intestinale, responsable d’infections urinaires et de septicémies, pourrait bien créer un «tsunami d’infections», prévient l’université australienne du Queensland. Car cette souche s’avère résistante à de nombreux antibiotiques, dont les fluoroquinolones.

Avec «plus de 150 millions d’infections urinaires rapportées chaque année dans le monde, une E. coli résistante à tous les antibiotiques [ce que menace de devenir la souche ST131 si elle continue à évoluer de la sorte, ndlr] actuellement efficaces pourrait bien avoir un effet dévastateur», commente Nouri Ben Zakour, infectiologue à l’université du Queensland. Trois infections urinaires sur quatre sont en effet liées à des E. coli.

Au terme d’une analyse menée sur 99 échantillons de ST131 isolés entre 2000 et 2011 dans 6 pays (Australie, Canada, Inde, Espagne, Royaume-Uni, Nouvelle-Zélande), les chercheurs viennent de montrer la vitesse fulgurante à laquelle cette souche s’est répandue: selon eux, cette lignée d’E. coli serait apparue peu avant les années 2000, en un seul lieu –non déterminé.

Bien plus connue que la ST131, d’origine fécale, la souche O157:H7 est dite entérohémorragique, n’étant liée qu’à des infections d’origine alimentaire. Elle est le plus souvent associée à de la viande de bœuf, dont elle colonise l’intestin de manière asymptomatique. Selon une étude publiée dans la revue PLoS ONE, c’est en Afrique que les bœufs sont le plus fréquemment porteurs de ce pathogène (31,2%), loin devant l’Amérique du Nord (7,35%), l’Europe (5,15%) et l’Asie (4,69%).



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus