- 

Sous-estimation des émissions de NOx par l'agriculture

Le 27 juillet 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Dans un article scientifique paru sur le site internet de la revue scientifique Faraday discussions (1), des chercheurs de l'université de Washington, de Cambridge (Etats-Unis) et de Dalhousie (Canada) montrent que les sols sont à l'origine de 22% des émissions d'oxydes d'azote (NOx) sur la planète. Soit un taux supérieur de 60% aux estimations précédentes. Ce sont les régions dont les sols sont fertilisés qui rejettent le plus ces polluants précurseurs d'ozone. L'étude s'est basée sur l'analyse des données du Global ozone monitoring experiment (Gome) du satellite ERS-2 de l'Agence spatiale européenne. Outre ces résultats surprenants sur le poids de l'agriculture, les chercheurs américains confirment le rôle prédominant de la combustion qui compte pour 64% des émissions totales.



(1) La revue Faraday discussions est publiée par la Royal society of chemistry




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus