Sondage: les compagnies américaines pointées du doigt

Le 18 octobre 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Une enquête réalisée avant le passage de l'ouragan Katrina montre que les Américains donnent de plus en plus d'importance à l'environnement.

Selon un sondage réalisé par Harris interactive auprès 1.217 adultes vivant aux Etats-Unis, 71% estiment que les grandes compagnies en font moins qu'elles ne devraient pour réduire les problèmes environnementaux. De manière générale, une grande partie des parties prenantes sont accusées de ne pas assez agir: le grand public (63%), le Congrès (57%), le président (53%), les entreprises locales (50%), le gouvernement local (46%) et les médias (44%). De fait, seuls les groupes environnementaux agissent davantage qu'ils ne le devraient (42%) en matière de protection de l'environnement.

Toujours selon cette enquête, réalisée entre le 9 et le 16 août, 74% des sondés approuvent l'énoncé: «Protéger l'environnement est si important que les exigences et les normes ne peuvent pas être trop hautes, et les améliorations environnementales doivent continuer sans se soucier des coûts.» Les plus environnementalistes demeurent les démocrates (85% contre 60% de républicains). La réponse à cette question, posée depuis 1981 par Harris interactive, a connu de nombreux changements. D'abord, on a constaté une montée en puissance de la question environnementale dans les années 1980, avec un taux de personnes donnant beaucoup d'importance à ce domaine passant de 45% en 1981 à 80% en 1989. Puis il y a eu de nombreuses fluctuations dans les années 1990, le taux oscillant entre 63% (1998) à 80% (1992). Depuis 1998, le nombre de personnes montrant un intérêt fort pour les problèmes environnementaux n'a cessé d'augmenter. Pour comparaison, à la question ««pour protéger l'environnement, on peut accepter des mesures qui freinent la croissance et l'emploi», 71% des Allemands, 64% des Britanniques et 57% des Français, ont répondu oui, lors d'une enquête TNS Sofrès réalisée en avril 2005.

Concernant les priorités, c'est sans surprise l'eau qui arrive en tête des préoccupations des Américains, comme souvent dans les sondages, suivie par la pollution de l'air et le changement climatique.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus