Soleil ou allergie, il faut choisir

Le 22 février 2012 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le degré d’ensoleillement d’une région est lié au risque de plusieurs allergies alimentaires, selon une étude australienne publiée dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology.

C’est la vitamine D qui ferait le lien entre les deux: cette hormone est synthétisée dans la peau à partir de dérivés du cholestérol, une réaction enzymatique catalysée par les rayons ultraviolets de type B (UV-B). Or plusieurs maladies, allergiques ou non (diabète, ostéoporose, etc.), pourraient découler d’un manque de vitamine D.

Selon l’équipe de Katrina Allen, allergologue au Royal Children’s Hospital de Melbourne, l’Australie constitue un terrain idéal pour vérifier une telle association ensoleillement/allergies: elle possède l’un des taux les plus élevés de ces maladies, et possède un important gradient Nord-Sud (4.500 kilomètres).

Leurs résultats étayent cette hypothèse: plus on s’éloigne de l’équateur, plus le risque d’allergies alimentaires augmente. Mais seulement pour les plus liées aux immunoglobulines de type E (IgE), comme celles à l’arachide et à l’œuf, pas celles au lait de vache ou au gluten.
Parmi les enfants de 4-5 ans, ceux vivant au sud du pays (Etats de Tasmanie et de Victoria), donc le plus loin de l’équateur, sont 2,43 fois plus à risque d’allergie à l’arachide, 3,05 fois plus à risque d’allergie à l’œuf que ceux vivant au nord. Quant à ceux résidant dans des zones centrales, leur risque est intermédiaire.

Autre maladie allergique, l’eczéma suit une même tendance, mais pas l’asthme. Or l’eczéma et les allergies alimentaires associées aux IgE sont à la hausse dans le pays: selon le magazine australien Food, c’est là le contrecoup de «campagnes de peur» du soleil, destinées à réduire le taux de mélanome cutané, le plus élevé au monde.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus