Solaire: une nouvelle victime allemande des panneaux chinois

Le 05 juillet 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
De plus en plus Kaputt, le photovoltaïque allemand.
De plus en plus Kaputt, le photovoltaïque allemand.
Conergy

Le fabricant allemand de panneaux photovoltaïques Conergy a indiqué, vendredi 5 juillet, avoir déposé le bilan à Hambourg, nouveau signe de la profonde crise de ce secteur en Allemagne.

La direction de cette entreprise, d'environ 1.200 employés et quelque 473 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel créée en 1998, est «convaincue», via cette procédure de faillite, «d'arriver à poursuivre l'activité de la société avec l'aide d'un investisseur», peut-on lire dans une déclaration aux autorités boursières. L’un des derniers grands du solaire allemand a produit pour 2.200 MWc de panneaux. Elle entendait mettre en service des capacités de production capable de 420 MWc/an.

Ces dernières années, l'Allemagne a vu se multiplier les faillites dans le secteur du solaire, à l'instar de l'ancien numéro un européen Q-Cells. Les grands groupes, que sont Bosch et Siemens, ont aussi décidé d'arrêter les frais dans ce domaine [JDLE]. Outre la baisse des subventions, qui avait entraîné une explosion des installations photovoltaïques et des surcapacités, la concurrence chinoise est beaucoup montrée du doigt comme étant à la cause des difficultés de l'industrie photovoltaïque en Europe.

Ce sujet a d'ailleurs sensiblement crispé les relations entre la Chine et l'Union européenne, qui a décidé d'instaurer des taxes provisoires sur les panneaux photovoltaïques, en attendant l’issue des discussions en cours entre Bruxelles et Pékin [JDLE]. D'après les données du gouvernement fédéral, le nombre d'employés dans l'industrie photovoltaïque allemande est passé de 110.900, en 2011 à 87.000 personnes en 2012, l'année suivante. Dans le même temps, le chiffre d'affaires du secteur fondait de 11,9 milliards à 7,34 milliards d'euros.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus