Solaire: Pékin prêt à négocier

Le 18 juin 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les discussions porteront aussi sur les wafers.
Les discussions porteront aussi sur les wafers.
Schott

La fermeté européenne commencerait-elle à payer? Après avoir surtaxé panneaux photovoltaïques et «wafers» produits en Chine [JDLE], la Commission obtient de pouvoir discuter d’égal à égal avec l’Empire du milieu.

Aujourd’hui mardi 18 juin, la Chine a annoncé qu'elle allait engager des négociations avec l’Union européenne sur les sujets de contentieux commerciaux. Les deux parties ont posé le principe d'organiser vendredi à Pékin la réunion annuelle, au niveau ministériel, de la commission conjointe sur le commerce et l'économie, a déclaré Shen Danyang, porte-parole du ministère chinois du commerce. ??

Lors de cette réunion, relate l’AFP, les deux parties passeront en revue les relations commerciales bilatérales de cette dernière année et étudieront comment régler les problèmes, parmi lesquels la dispute sur le photovoltaïque. La discussion sur les panneaux solaires n'aura pas lieu lors de la réunion mais en marge, ont précisé, côté européen, les services de Karel de Gucht, le commissaire chargé du commerce.?? Sur ce dossier, des discussions techniques ont débuté cette semaine avec des experts chinois à Bruxelles afin de parvenir à une solution négociée, a indiqué John Clancy, le porte-parole de Karel De Gucht. ?



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus