Solaire : la course au gigantisme continue

Le 26 octobre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

L’énergie solaire ne connaît pas la crise. Et les annonces de projets pharaoniques se multiplient. Cette semaine, l’Afrique du Sud devrait annoncer le démarrage d’un parc solaire très imposant. D’une capacité maximale de 5.000 mégawatts crête (MWc) [l’équivalent de 11 % de la capacité installée sud-africaine], cette centrale serait installée sur 9.000 hectares dans la province du Northern Cape. Conçue par l’ingénieriste américain Fluor, l’installation pourrait commencer à injecter ses premiers électrons dans le réseau sud-africain dès 2012. Reste à la financer. Selon l’étude de faisabilité réalisée par la Clinton Climate Initiative, le coût d’une telle centrale pourrait atteindre 200 milliards de rands (20 milliards d’euros).

A des milliers de kilomètres de là, le ministère américain des affaires intérieures a autorisé, lundi 25 octobre, la construction d’une centrale solaire de 1.000 MWc de puissance. Porté par Solar Millennium, ce complexe de 4 centrales solaires de 250 MWc pourra alimenter 300.000 à 750.000 habitations californiennes, a indiqué Ken Salazar, le ministre des affaires intérieures. Solar Millennium bénéficie d'un prêt conditionnel de 1,9 milliard de dollars (1,36 milliard d’euros) du ministère américain de l'énergie pour financer le Blythe Solar Power Project, précise un communiqué du ministère.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus