Solaire: Bruxelles lève la surtaxation pesant sur les panneaux chinois

Le 04 septembre 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Les panneaux chinois sont moins chers.
Les panneaux chinois sont moins chers.
VLDT

La Commission européenne a levé, lundi 3 septembre, les barrières douanières infligées aux producteurs de panneaux photovoltaïques chinois.


Les guerres commerciales, qui opposent différentes régions du monde, n’en finissent pas de faire des victimes. Après les Maquiladoras mexicaines, victimes annoncées de la révision en cours de l’Alena, au tour des producteurs européens de panneaux photovoltaïques.

Lundi 3 septembre, la Commission européenne a annoncé lever dès minuit les mesures anti-dumping, prises en décembre 2013 à l’encontre des producteurs chinois. Initialement, ces surtaxes (pouvant représenter jusqu’à 65% du prix de vente) devaient être appliquées aux produits made in China pour une durée de deux ans. La mesure fut reconduite pour 18 mois, à deux reprises.

Deux enquêtes

Surtaxer ainsi les produits chinois était la conséquence de deux enquêtes menées par les autorités européennes qui avaient conclu que les industriels chinois vendaient à perte ou bénéficiaient de subventions indues. Les Etats-Unis avaient surtaxé les panneaux d’origine chinoise pour les mêmes raisons.

Baisse des coûts?

Dans un communiqué mis en ligne lundi, Bruxelles explique que sa décision prend en compte les intérêts des utilisateurs et de ceux qui importent ou utilisent les panneaux chinois. Elle intègre aussi l’atteinte des objectifs en matière d’énergies renouvelables.

SolarPower Europe, qui regroupe les installateurs de panneaux, s’est félicité. Son président, James Watson, estimant que la barrière anti-dumping avait contribué à renchérir, sur le territoire de l’Union européenne, le coût de l’énergie photovoltaïque.

L’Europe pourrait être inondée de panneaux chinois. L’administration Trump a renouvelé, au début de l’année, les surtaxes initiées en 2013. Autre grand marché de l’énergie solaire, l’Inde menace de faire de même.
 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus