Solaire: alliance entre Suez et Engie

Le 06 mars 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
A la Réunion, des centrales solaires équipent déjà d'anciennes décharges.
A la Réunion, des centrales solaires équipent déjà d'anciennes décharges.
VLDT

Trois mois après l’annonce du plan solaire d’EDF, le groupe dirigé par Isabelle Kocher réplique.

Engie va installer des centrales solaires sur des décharges gérées par Suez, l’ex-branche Environnement du groupe GDF Suez (qui donnera lieu à Engie). Dans un communiqué commun, les deux entreprises annoncent avoir identifié une centaine de sites métropolitains possibles, pour une capacité installée potentielle de 1 gigawatts crête (GWc).

2,2 GWc à l'horizon 2022

Le premier projet du partenariat sera lancé courant 2018, indiquent les deux groupes. Il s’agira d’une centrale au sol de 12 MWc sur le site de stockage de Drambon, en Côte d’Or.

Engie annonce exploiter un parc solaire de 900 MWc. Le groupe vise 2,2 GWc de capacités installées fin 2021.

Annoncé en décembre, le plan solaire d’EDF prévoit la mise en service de 30 GWc en métropole, entre 2020 et 2035. Bon nombre de ces centrales pourraient se situer sur des sites appartenant à l’opérateur, comme celui de Fessenheim.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus