Situation écologique grave en Europe de l’Est

Le 24 mai 2007 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Ukraine, la Moldavie et le Bélarus subissent encore aujourd'hui les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl en matière de santé et d'environnement. En outre, selon un rapport de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) intitulé «Environnement et sécurité: transformer le risque en coopération», ces pays doivent également affronter une situation écologique grave liée à leur passé de républiques soviétiques.

En Ukraine, environ 2,5 millions de tonnes d'armes, munitions et déchets militaires légués par l'époque soviétique sont en déshérence, dont quatre sites d'enfouissement de résidus radioactifs. Entre 5 et 10% des dépôts et décharges du domaine militaire ukrainien exigent, selon l'OSCE, «des réparations majeures». En Bélarus, le problème environnemental le plus grave concerne la liquidation des armements et munitions, y compris des matériaux toxiques ou radioactifs hérités de l'URSS. Dans ce pays, les sites militaires occupaient à l'époque soviétique 300.000 hectares, dont 200.000 de forêts. La Moldavie doit elle aussi régler son héritage militaire, qui comprend environ 20.000 tonnes d'armes et de munitions stockées à la gare de Cobasna, en Transnistrie. L'explosion de ces stocks intransportables provoquerait «un désastre écologique et humain».

Les experts ont également répertorié 8.000 tonnes de pesticides périmés en Bélarus et quelque 20.000 tonnes en Ukraine (1). La qualité de l'eau est d'une manière générale problématique dans les trois pays: en Ukraine, environ 39% des eaux usées sont polluées par les industries lourdes et un quart «pas du tout traitées». Et en Moldavie, plus de la moitié des réserves souterraines sont polluées «au-delà de toutes les normes» acceptables, qui sont souvent dépassées en surface avec des eaux affectées par l'ammoniac, les nitrates, les phénols ou les produits pétroliers.



(1) Voir l'article du JDLE intitulé «Des tonnes de pesticides menacent l'Ukraine»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus