Services de l’eau: les PME veulent davantage de place

Le 07 février 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

72% des personnes interrogées pensent que le service de l'eau est assuré par des grands groupes, et 64% que c'est un marché où il existe très peu de concurrence entre les entreprises: voilà ce que montre un sondage réalisé par l'Ifop pour la Fédération des distributeurs d'eau indépendants (FDEI) (qui regroupe 10 PME), et mené auprès d'un échantillon représentatif de la population française pour évaluer l'image et la perception du marché de la distribution de l'eau.

52% des personnes interrogées estiment que ce secteur n'est pas assez contrôlé par les pouvoirs publics. Concernant le souhait du président de la République Nicolas Sarkozy de favoriser l'accès des PME aux marchés publics, 72% des interrogés pensent que c'est une bonne chose ou plutôt une bonne chose d'étendre cette proposition au secteur du service de l'eau.

Enfin, à la question «Vous personnellement, à l'occasion des prochaines élections municipales, souhaiteriez-vous que le thème de la gestion de l'eau soit abordé dans votre commune par les candidats?», 81% des réponses ont été «oui, tout à fait» et «oui, plutôt».

La FDEI souhaite que la part des PME sur le marché des délégations de service public de l'eau et de l'assainissement passe de 3% à 23% dans les 5 ans. Elle propose notamment de «réserver aux PME les contrats inférieurs à 8.000 abonnés, jusqu'à atteindre un quota national de 23%, sous réserve que le montant de l'offre ne soit pas supérieur au prix du service en cours, et qu'il y ait des PME spécialisées participantes à la consultation.»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus