Séquestration : le potentiel européen à la hausse

Le 12 septembre 2006 par Enerpress
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Commission européenne devrait adopter, avant le 14 septembre, un rapport sur la stratégie à long terme à mettre en oeuvre concernant la séquestration du carbone. Selon l’organisation écologiste Bellona, le rapport estime que les pays industrialisés pourront séquestrer environ 240 milliards de tonnes de CO2 d’ici 2050 (environ 10 années d’émission, au rythme actuel). Sur ce total, les 25 pays membres de l’Union européenne pourront injecter environ 30 milliards de tonnes de gaz carbonique dans leur sous-sol. Dans une étude, publiée en 2004, l’Agence internationale de l’énergie estimait que les nations les plus avancées pourraient séquestrer de 5 à 19 milliards de tonnes de dioxyde de carbone, entre 2030 et 2050.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus