Sept MOOC pour booster le bâtiment durable

Le 26 septembre 2017 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le bâtiment durable a ses MOOC.
Le bâtiment durable a ses MOOC.

Les professionnels qui n’ont pas le temps ou les moyens d’organiser des formations aux nouvelles problématiques ou techniques du bâtiment durable ont désormais leurs formations en ligne dédiées (les fameux MOOC), pour se former à distance. Des enseignements qui attirent aussi des particuliers.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le BIM[1], le chanvre ou la réhabilitation énergétique désormais à portée de clic. Après deux formations couronnées de succès en 2016, l’Ademe, le plan Bâtiment durable[2] et une trentaine de professionnels viennent de mettre en ligne 7 nouveaux modules d’apprentissage gratuits, afin d’accompagner les professionnels du bâtiment. Réunies sur la plateforme MOOC[3] Bâtiment durable, ces formations tendent à pallier «un problème de temps des artisans pour se libérer et se former sur un plateau technique», détaille Marie Gracia, chargée de mission au plan Bâtiment durable. Pas question de faire la promotion d’une marque. C’est la qualité des projets, sélectionnés en partie via le programme d’action pour la qualité de la construction et la transition énergétique (Pacte) et leur complémentarité avec l’offre de formation déjà existante, qui a été déterminante.

Une troisième vague de MOOC devrait être proposée dès le début de 2018, sur les matériaux biosourcés, le BIM (maquette numérique en 3D), le label E+C (BEPOS et bas cabrone), la construction durable en climat tropical, les outils numériques au service de la rénovation énergétique et la valorisation énergétique du bâti.

Taux de suivi élevé

Le menu est varié, qui va de la maîtrise énergétique à la construction en chanvre, en passant par les bâtiments passifs et l’amélioration de la performance énergétique des HLM (voir ci-dessous pour le détail des intitulés). Et le besoin est manifestement criant: près de 13.000 personnes se sont inscrites l’an passé aux deux premières formations, avec un taux de validation des exercices supérieur à ce que l’on observe en moyenne pour les MOOC, précise Marie Gracia. Les retours sont très positifs: 80% des participants ont jugé les premiers modules utiles pour «découvrir, approfondir ou mettre à jour» leurs connaissances. Si 60% des inscrits étaient des professionnels, l’Ademe a eu la surprise de constater qu’une part non négligeable des inscrits se répartissaient entre particuliers en recherche d’informations pointues et personnes en reconversion professionnelle.

 

Les 7 MOOC en quelques lignes:

• «Rénovation performante: les clés de la réhabilitation énergétique», réalisé par l’ASDER et l’Arcanne (deuxième session)

• «Prescrire et estimer à l’heure du BIM», réalisé par l’UNTEC

• «Bâtiment passif et bas carbone: l’approche globale par le BIM», réalisé par la Maison passive

• «Proximité et gestion locative: accompagner et sensibiliser à la maîtrise énergétique», réalisé par l’Union sociale de l’habitat

• «Habitants: optimiser son confort et consommer mieux!», réalisé par l’Union sociale de l’habitat

• «Maîtrise d’ouvrage HLM et Maintenance: améliorer la performance énergétique, en rénovation comme dans le neuf», réalisé par l’Union sociale de habitat

• «Construction chanvre», réalisé par l’Ecole nationale du chanvre

 

 

 



[1] Pour Building Information Modeling, qui se traduit par modélisation des informations (ou données) du bâtiment

[2] Lancé en janvier 2009, le plan Bâtiment durable fédère un large réseau d’acteurs du bâtiment et de l’immobilier autour d’une mission commune: favoriser la mise en œuvre des objectifs d’efficacité énergétique et environnementale.

[3] Pour massive open online course

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus