Sept Etats américains forment un marché de quotas d’émissions

Le 26 décembre 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Après 2 ans d’âpres négociations, les gouverneurs de New York, du Connecticut, du Delaware, du Maine, du New Hampshire, du New Jersey et du Vermont ont officiellement conclu mardi. A partir de 2009, les électriciens de ces Etats devront participer à un marché de quotas d’émissions et maîtriser leurs émissions. Ces dernières, qui ne concerneront que les installations d'une puissance supérieure à 25 mégawatts (MW), seront limitées à 121 millions de tonnes par an jusqu’à 2015. Et en 2019, ces rejets devront avoir diminué de 10%. Prévue pour être annoncée lors de la conférence de Montréal, la création du marché américain de quotas a été retardée par les atermoiements des gouverneurs du Massachussetts et de Rhode Island qui ont finalement décidé de ne pas participer à la Regional Greenhouse Gas Initiative (RGGI).


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus