Séoul accroît son parc nucléaire

Le 07 décembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

La Corée du Sud a indiqué, ce mardi 7 décembre, qu'elle envisageait de construire 14 nouveaux réacteurs nucléaires d'ici 2024. Six de ces machines sont déjà en construction, ou en voie d’achèvement (Shin Kori 1). Le plan nucléaire initialement prévu était de mettre en service 11 tranches de 1.000 et 1.350 mégawatts (MW) entre 2010 et 2021.

Exploitant déjà 20 réacteurs d’origine américaine, française, canadienne et locale (pour une puissance totale de 17.700 MW), la Corée du Sud veut accroître son parc nucléaire pour satisfaire une demande qui progresse de près de 3 % par an et réduire sa dépendance aux combustibles fossiles.

En 2024, Séoul espère que le nucléaire fournira 48,5 % des besoins électriques du pays contre 32 % aujourd'hui, a indiqué Korea Electric Power Exchange [KPE, le gestionnaire du marché électrique national, ndlr]. Intégralement exporté, le charbon produit actuellement 42 % des électrons sud-coréens. Les ENR fourniront 8,9 % des besoins en 2024 contre 1,3 % aujourd'hui, toujours selon KPE.

La 4e économie d'Asie importe 97 % de ses besoins en énergie fossile et souhaite réduire cette dépendance et diversifier ses sources d'énergie. En octobre, Séoul avait dévoilé un plan de 36 milliards de dollars (27,02 milliards d’euros) pour développer les énergies renouvelables et en faire l'un des moteurs de sa croissance.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus