Séisme: le fracking n’est pas seul responsable

Le 16 avril 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les déchets liquides de la fracturation sont suspectés de provoquer des séismes
Les déchets liquides de la fracturation sont suspectés de provoquer des séismes

L’extraction des hydrocarbures non conventionnels (HNC) est souvent à l’origine de petits séismes locaux.

L’information n’est pas nouvelle et elle a fait couler beaucoup d’encre, tant aux Etats-Unis qu’en Angleterre [JDLE].

Jusqu’à présent, les géologues et les opposants à l’exploitation des GNC pointaient du doigt la fracturation hydraulique. Ce procédé d’injection, à très haute pression, d’eau et d’additifs chimiques, fissure les roches, provoquant des mouvements de terrain perceptibles par les sismographes et bien souvent par les riverains des puits.

S’ils ne remettent pas en question cette explication, des spécialistes de l’USGS tiennent à la compléter. Dans un rapport qu’ils rendront public mercredi 18 avril, 6 géologues du bureau géologique américain estiment que la fracturation et l’injection d’eau dans les couches géologiques ne sont pas seules responsables des séismes anthropiques, –tout en se déclarant «presque certains » des liens existant entre l’augmentation des tremblements de terre en Arkansas et dans l’Oklahoma, ces dernières années, et l’exploitation des hydrocarbures par fracking.

Dans le centre de l’Arkansas, la centaine d’événements sismiques répertoriés depuis 2010 seraient directement imputables à la gestion des fluides (eaux, boues, produits chimiques) récupérés à l’issue des opérations d’injection.

Après leur récupération, ces milliers de tonnes de déchets liquides sont ré-injectées dans des cavités souterraines, réputées étanches. Pour les scientifiques de l’USGS, ces grands volumes de liquides pollués ont fini par migrer hors de leur décharge, provoquant des glissements de terrain.

Les résultats de cette étude rejoignent, rappellent-ils, ceux de travaux menés dans l’Ohio en début d’année.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus