Ségolène Royal installe son cabinet

Le 24 avril 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le cabinet de la ministre de l'écologie compte 12 conseillers.
Le cabinet de la ministre de l'écologie compte 12 conseillers.
DR

Douze personnes, pas moins, composent le cabinet de la ministre de l’écologie.

En charge des «contacts nationaux et internationaux», Jean-Louis Bianco est un proche de Ségolène Royal, qu’il a connue lorsqu’il était secrétaire général de l’Elysée entre 1982 et 1991.

Conseiller chargé de la croissance verte et des questions économiques et financières, Jean-Luc Fulachier est aussi un proche de la ministre. Conseiller-maître à la Cour des comptes, il a été directeur de cabinet de Ségolène Royal au ministère délégué à la famille, de 2000 à 2002, puis directeur général des services de la région Poitou-Charentes de 2004 à 2013.

Peut-être pour ne pas bien interpréter son rôle de démanteleur en chef de la centrale nucléaire de Fessenheim, Francis Rol-Tanguy a été rétrogradé. Ex-directeur du cabinet de Philippe Martin, l’ingénieur (civil) des Ponts est désormais conseiller chargé de l’énergie, du mix énergétique, des transports et de la mer.

Ex-membre de la Jeunesse communiste révolutionnaire, Sophie Bouchet-Petersen, «simple» conseillère, est une proche de la ministre depuis les années 1980. De 1995 à 1998, elle participe à Droit de cité, le réseau national des associations des quartiers populaires. Elle rejoint en 1998 le cabinet de Ségolène Royal, ministre de l'enseignement scolaire, puis ministre déléguée à la famille. Elle la retrouve encore en entrant au cabinet de la présidente du conseil régional de Poitou-Charentes, comme conseillère spéciale.

Après un début de carrière à l’équipement, Elisabeth Borne, X-Ponts, intègre le cabinet du ministre de l’éducation nationale de 1991 à 1993. Après un passage à la Sonacotra, elle intègre la direction des transports terrestres. Ce qui la propulse, en 1997, conseillère technique du Premier ministre, chargée de l’urbanisme, de l’équipement, du logement, des transports et de la ville. Entre 2002 et 2008, elle travaille à la SNCF, puis au sein du groupe Eiffage. De 2008 à 2013, elle dirige l'urbanisme à la mairie de Paris. En février 2013, Elisabeth Borne est nommée préfète de la région Poitou-Charentes. Elle est désormais directrice du cabinet de la ministre.

Administrateur du Sénat de 2003 à 2012, Guillaume Leforestier est nommé conseiller budgétaire et fiscal au cabinet du ministre de l’écologie. Il occupe désormais les fonctions de directeur adjoint du cabinet et conseiller budgétaire.

L’écologie mène à tout. Ex-journaliste spécialisée sur l’environnement et les mouvements altermondialistes, Adélaïde Colin devient, en 2006, chargée de communication puis directrice de la communication de Greenpeace France. En 2012, elle est nommée conseillère communication presse au cabinet de Cécile Duflot, ministre de l’égalité des territoires et du logement. C’est tout naturellement qu’elle prend les fonctions de conseillère stratégie et communication.

Directeur de campagne de Ségolène Royal lors des présidentielles de 2007, Cyril Piquemal a été l’assistant parlementaire de Ségolène Royal, députée des Deux-Sèvres. Enarque et conseiller des affaires étrangères, il rejoint en 2010 la représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne en tant que conseiller «Balkans occidentaux, droits de l’homme, Nations unies», puis conseiller «Antici», chargé de préparer les délicates réunions du comité des représentants permanents auprès de l’Union européenne. Il est aujourd’hui conseiller pour les relations avec le Parlement et les questions européennes et internationales.

Nouveauté, le cabinet comporte désormais une spécialiste de la gestion de crise. Cheffe de cabinet, la lieutenant-colonel Sandrine Attia (Saint-Cyr) est diplômée en sécurité internationale et européenne au centre de politique de sécurité de Genève. Brevetée de l’Ecole de guerre en 2009, elle rejoint pour deux ans le ministère des affaires étrangères et européennes avant d’intégrer la sécurité civile comme cheffe de bureau opérations instruction. Depuis 2013, elle était cheffe de bureau au sein de la direction affaires internationales stratégiques et technologiques du secrétariat général pour la défense et la sécurité nationale.

Avocat et spécialiste en droit des nouvelles technologies, Laurent Grave-Raulin exerce au cabinet Bird & Bird de 2010 à 2011, avant d’intégrer le cabinet de Ségolène Royal à la région Poitou-Charentes. En janvier 2014, il entre au cabinet de Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement. Il est désormais conseiller pour les relations avec les territoires.

Conseillère de tous les ministres de l’écologie de François Hollande, Diane Szynkier suit les questions de biodiversité, eau, paysage, économie circulaire et santé environnement. X-Ponts, Diane Szynkier devient déléguée au développement durable auprès du directeur général de la régie immobilière de la ville de Paris en 2008, puis responsable du pôle Emissions gazeuses à la sous-direction développement durable de la Direction générale de l’aviation civile. En mai 2012, elle est nommée conseillère technique chargée des risques technologiques, de la sûreté nucléaire, de l'économie circulaire et de la santé environnementale de Nicole Bricq.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus