Ségolène Royal donne deux coups de pouce au photovoltaïque

Le 20 avril 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
En 2016, le tarif T4 baissera tout de même, mais moins vite qu'en 2014, a promis la ministre.
En 2016, le tarif T4 baissera tout de même, mais moins vite qu'en 2014, a promis la ministre.

La transition énergétique était à l’honneur à l’Elysée, ce lundi matin 20 avril. Le président de la République recevait des représentants des territoires à énergies positives, récemment labellisés. La ministre de l’écologie a profité de l’occasion pour annoncer deux coups de pouce aux énergies renouvelables.

Ségolène Royal a notamment confirmé la revalorisation de 10% du tarif T4 d’achat d’électricité d’origine photovoltaïque[1]. Un tarif «dont la baisse sera endiguée jusqu’en 2016», a promis la ministre.

«Le tarif T4 s’élèvera à 13,95 centimes par kilowattheure pour les installations de 0 à 36 kilowatts et à 13,25 c/kWh pour les installations de 36 à 100 kW, soit une augmentation de 10% par rapport à la valeur d’avril 2015. Ils resteront stables durant toute l’année 2015. A partir de 2016, la baisse tendancielle du tarif passera de -10%, son rythme actuel, à -3%», confirme un communiqué du Syndicat des énergies renouvelables (SER).

A la suite de la publication du rapport sur l’autoconsommation d’électricité renouvelable, l’hôtel de Roquelaure va aussi publier, le 8 mai, un nouvel appel d’offres photovoltaïque avec stockage, pour les départements et collectivités d’Outre-mer (DOM-COM). Il concernera des installations dont la puissance sera supérieure à 100 kilowatts crête.



[1] La tarif T54 valorise l’électricité produite par les centrales photovoltaïques intégrées au bâti, d’une puissance inférieure à 100 kWc.

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus