Ségolène Royal dérape sur un ours

Le 22 juillet 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
25 ours bruns vivent dans les Pyrénées françaises et espagnoles
25 ours bruns vivent dans les Pyrénées françaises et espagnoles

En déplacement à Cauterets (Hautes-Pyrénées), la ministre de l’écologie Ségolène Royal s’est déclarée, le 19 juillet, «défavorable à la réintroduction des ours dans les zones de pastoralisme».

«Scandalisées» par les propos tenus par la ministre en charge de la protection de la biodiversité, les associations de défense de la faune sauvage ont aussitôt réagi. Pays de l’Ours estime que la ministre «dévisse», avec des propos «irresponsables et dangereux», «foulant aux pieds 30 ans de travail et de réussite sur la cohabitation entre l’homme et l’ours dans les Pyrénées».

De son côté, Ferus demande tout simplement sa démission, rappelant que 71% des Français sont au contraires favorables à la réintroduction de nouveaux ours dans le Pyrénées, pour assurer la présence de cette espèce protégée, considérée en France et en Espagne comme «en danger critique d’extinction» par l’Union internationale de conservation de la nature (UICN).

La population d’ours brun (Ursus arctos) dans les Pyrénées françaises et espagnoles s’élevait à 25 animaux en 2013, selon le dernier bilan établi par le réseau Ours brun de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Apparu en France il y a environ 100.000 années, son déclin est enregistré dès le Moyen-Age à cause de la chasse, du braconnage et des destructions de son habitat. 70 ours bruns se trouvaient encore dans les Pyrénées en 1954 contre 5 seulement en 1995. C’est pourquoi la réintroduction de deux premières ourses slovènes –Ziva et Melba- a été réalisée en 1996 sous l’égide de l’Association pour le développement économique et touristiques des Pyrénées centrales (Adet).



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus