Sécurité des réseaux ferroviaires européens

Le 23 mars 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Commission européenne et les acteurs du secteur ferroviaire (industriels, gestionnaires d'infrastructure et entreprises) ont signé jeudi à Bruxelles un protocole d'accord pour déployer le Système européen de gestion du trafic ferroviaire (ERTMS) (1) sur une partie du réseau transeuropéen. Il s'agit d'un système d'informations envoyées depuis le sol au train, utilisées ensuite par un ordinateur embarqué afin de calculer la vitesse maximale. L'engin doit ralentir automatiquement en cas de besoin. Outre la portée de ce projet industriel européen, en termes de compétitivité notamment, ce système de gestion unique permettra d'accroître la sécurité des réseaux ferroviaires. Actuellement, 20 systèmes différents cohabitent sur les réseaux. Sur la seule ligne Paris-Bruxelles, on dénombre sept systèmes de signalisation. En outre, avec l'ERTMS, les coûts seront moins élevés pour les gestionnaires d'infrastructure. La Commission doit nommer un coordinateur chargé de la mise en oeuvre de ce protocole avec tous les acteurs concernés.



(1) ERTMS, European rail traffic management system.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus