Sécheresse: des dommages irréversibles sur les écosystèmes aquatiques

Le jeudi 26 septembre 2019 à 16h 11 par Stéphanie Senet
Une surmortalité difficile à évaluer au plan national
Une surmortalité difficile à évaluer au plan national

Réduisant la sécurité de l’approvisionnement en eau potable, la sécheresse quasi-généralisée en métropole accroît la mortalité de la faune aquatique continentale.

Extrait :   «Il est impossible de dresser une synthèse nationale de la mortalité des espèces aquatiques en l’absence d’un suivi généralisé et d’un protocole d’évaluation. Toutefois, nous assistons à des situations critiques...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus