Sécheresse californienne: des effets en cascade

Le 24 février 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La sécheresse a révélé les vestiges d'une cité enfouie dans le lac Folsom
La sécheresse a révélé les vestiges d'une cité enfouie dans le lac Folsom

La sécheresse californienne, qui atteint actuellement des records historiques, a des conséquences désastreuses.

Les riverains du lac Folsom ont ainsi pu admirer les vestiges d’une ville minière (Gold Rush), immergée il y plus de 50 ans. A quelques pas, l’usine hydroélectrique Folsom a arrêté ses turbines, faute d’eau. Elle n’est pas la seule. Des dizaines de centrales électriques ont été fermées ou ont vu leur activité réduite en Californie, alors que l’hydroélectricité fournit un tiers de la consommation. Il faut y ajouter un autre risque: les feux de forêt, plus nombreux à cause de la sécheresse, menacent les lignes électriques.

Les centrales à gaz vont donc devoir compenser cette régression. Selon une analyste de Barclays, la demande en gaz devrait augmenter, cette année, de 19% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. D’autant plus que la centrale nucléaire de San Onofre, fermée en janvier 2012 en raison de fuites de vapeur radioactive, ne sera pas rouverte l’été prochain, selon l’exploitant Edison International.

Le 30 janvier dernier, la quantité d’eau gelée dans la Sierra Nevada susceptible de remplir rivières, réservoirs et nappes aquifères était de 88% inférieure aux niveaux habituels. Du jamais vu depuis 1960.

Sans surprise, les agriculteurs sont parmi les plus touchés par la sécheresse. Des centaines de milliers d’hectares sont laissés en jachère par manque d’approvisionnement en eau. Ce qui a pour effet d’augmenter les prix des denrées alimentaires – le prix de la vente au détail des tomates a augmenté de 10% fin janvier par rapport à janvier 2013-. Et de priver d’emploi des centaines de travailleurs agricoles. Selon l’administration californienne, 10 communes rurales n’auront plus d’eau dans moins de 3 mois. Le gouverneur Jerry Brown a d’ailleurs décrété l’état d’urgence.

Sans oublier les Californiens, dont l’air est pollué par des particules fines (PM 2,5) en raison de l’absence de pluie, en particulier dans la région de Los Angeles et dans la Vallée centrale.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus